Lancement de la 5ème Conférence Nationale sur le Handicap

5 Déc 2018 | 2. Conseil, Non classé

« Tous mobilisés, tous concernés »

Lancée le 3 décembre dernier,  la 5ème Conférence nationale du handicap (CNH), intitulée « Tous concernés, tous mobilisés », se déroulera de décembre 2018 à juin 2019. Elle sera clôturée par le Président de la République en juin.

Les grandes lignes ont été dévoilées lors de la journée internationale des personnes handicapées.

En présence de Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées, le Comité de pilotage de la CNH 2018/2019, s’est réuni pour une première séance de travail. Ce comité de pilotage est composé trente-cinq membres, acteurs de la société civile et membres du Conseil national consultatif des personnes handicapées. Il a pour mission d’assurer le suivi de l’ensemble des travaux de la CNH qui recouvre les visites des différents ministres en région pour rencontrer, dans leur domaine d’action et de compétences, les citoyens en situation de handicap, la labélisation des pratiques exemplaires, ainsi que la mise en œuvre des cinq grands chantiers nationaux.

Ouverture de cinq chantiers nationaux

Il s’agit d’ouvrir cinq chantiers majeurs, très attendus par les personnes en situation de handicap et leurs familles, afin de simplifier la vie des personnes en situation de handicap, et notamment de :
1. Améliorer les conditions d’octroi de la prestation de compensation du handicap (PCH), afin de mieux prendre en compte les besoins des adultes handicapés. Par exemple, pouvoir apporter un soutien aux parents en situation de handicap.
2. Trouver des alternatives au départ de citoyens français en Belgique. Par exemple, des adolescents en situation de handicap, qui relèvent de la protection de l’enfance et qui, à l’âge adulte, doivent partir en Belgique faute de solutions disponibles en France.
3. Revoir le statut et la gouvernance des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) pour en améliorer le fonctionnement et l’efficacité.
4. Mieux prendre en charge les besoins des enfants handicapés en simplifiant le dispositif d’allocation. Il s’agit de revisiter les deux prestations destinées aux enfants, à savoir l’Allocation d’éducation enfants handicapés (AEEH) et la prestation de compensation du handicap (PCH). Par exemple, pour pouvoir acquérir plus facilement des tablettes avec des supports pédagogiques adaptés.
5. Assurer une pleine représentation des personnes en situation de handicap dans la construction des politiques publiques.
Les trois premiers chantiers sont confiés à des groupes de travail nationaux qui associent les administrations centrales, la Caisse nationale de solidarité de l’autonomie, les Agences régionales de santé, les Conseils départementaux et les membres des commissions spécialisées du Conseil national consultatif des personnes handicapées.
Les deux autres chantiers feront l’objet de deux missions : l’une pilotée par Daniel Lenoir de l’Inspection générale des affaires sociales sur les besoins de compensation du handicap pour les enfants ; la seconde sera menée par un duo, composé d’un parlementaire, Thierry Michels, et de Carine Radian, membre de la CNPH et cadre à Engie, sur la représentation des personnes handicapées au sein des politiques publiques.
Le bilan de cette grande mobilisation citoyenne et des propositions formulées dans les cinq grands chantiers feront l’objet d’un rapport remis au Parlement, suivi d’un débat devant la représentation nationale.

Siège Social :
12, bis rue de l'Orangerie
CALUIRE et CUIRE (69),

Agence :
LYON(69) 

Nous contacter

4 + 8 =


©2017 Novabilis - version 0.3
Mentions légales


06 07 51 08 97


contact@novabilis.com