Inégalité de la prise en charge de la perte d’autonomie en fonction des départements

18 Avr 2019 | 2. Conseil

La DRESS, (Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Évaluation et des statistiques), dans son numéro d’avril 2019, a publié une enquête relevant les disparités entre départements, concernant le nombre de personnes en perte d’autonomie restant à domicile.

L’enquête nationale « Vie Quotidienne et Santé » (VQS), réalisée fin 2014 – début 2015 auprès de 166 800 personnes vivant à domicile (métropole et outre-mer), permet d’avoir une représentation de la population des personnes âgées de 60 ans ou plus vivant à domicile, et plus particulièrement leurs conditions de santé et d’autonomie, département par département.

Cette étude montre que les départements où la dépendance à domicile est la plus faible sont majoritairement situés dans les régions Bretagne, Pays-de-la-Loire, Centre-Val de Loire ou en Île de France.
Inversement, on retrouve la proportion la plus élevée dans les départements d’outre-mer, dans le Nord, le Pas-de-Calais et la Moselle.

La DRESS pense que ces disparités peuvent être liées à l’offre proposée sur les territoires pour parer à la prise en charge de la perte d’autonomie.

Ainsi, les départements ayant un taux d’équipement en établissement faible ont une prévalence de la perte d’autonomie à domicile élevée; et les départements pour  lesquels l’aide professionnelle à domicile est forte sont  également ceux où les besoins sont les plus conséquents.

Consulter l’étude

Siège Social :
12, bis rue de l'Orangerie
CALUIRE et CUIRE (69),

Agence :
LYON(69) 

Nous contacter

7 + 1 =


©2017 Novabilis - version 0.3
Mentions légales


06 07 51 08 97


contact@novabilis.com